PortraiTs des 30

Eleni, membre du Forum Citoyen

L'interview-portrait de Eleni

Prénom : Eleni

Âge : 35 ans

Lieu de résidence : Champel

Profession : Médecin psychiatre

Présentez-vous

 

En trois adjectifs ? 
Empathique, responsable, observatrice.

 

Quand on entre chez moi, il y a ?
Une ambiance cosy, de la musique grecque et de la pop française (ma fille de 5 ans aime bien la pop) et des bons plats grecs à manger.

 

Je ne peux pas passer une semaine sans ?
Lire un livre. En ce moment? J’en ai commencé plusieurs: « La vieille dette » de Stefan Zweig, « Derniers fragments d’un long voyage » de Christiane Singer et des livres de psychiatrie et psychanalyse. Je lis en fonction de mon humeur, du temps que j’ai à disposition. Malheureusement, je n’en ai pas beaucoup.

 

Auto ou moto ?
Auto mais si je peux je préfère me déplacer à pied. Depuis que j’ai emménagé en ville, je marche plus souvent et je pense que je vais même vendre ma voiture. 

 

L’endroit où je suis le mieux ?
Sur une île grecque, sans surprise. Syros ou Santorini, j’y ai vécu quelque temps pour le travail.

 

 

Parlez-nous du Canton de Genève

 

Si j’étais un quartier, je serais ?
J’aime beaucoup Les Grottes car cela me rappelle Exarcheia, un quartier d’Athènes, ma ville natale. C’est un quartier vivant, convivial, décontracté, alternatif. 

 

Ce que je préfère dans notre canton ?
J’aime que Genève soit internationale et multiculturelle. Cela apprend à respecter la différence et à vivre en harmonie les un·e·s avec les autres. Cela nous enrichit comme personne.

 

Mon pire cauchemar ?
La circulation et la foule. Quand il fait beau, par exemple, tout le monde est dans les parcs ou au bord du lac. On est tout de suite au milieu de beaucoup de monde. On ne peut pas s’y retrouver seul. Je préférerais pouvoir préserver un espace d’intimité. 

 

Mon meilleur souvenir ?
Mon premier pique-nique au jardin Anglais. En 2011, j’étais venue pour faire des entretiens de travail. Avec mon compagnon (aujourd’hui mon mari) on avait acheté du fromage et de la charcuterie aux Halles de Rive. On a fait un pique-nique avec ça. C’était très bien.

 

Ma saison préférée ?
Le printemps, c’est la vie qui naît. 

 

Si Genève n’avait qu’une seule rue, ce serait ?
Le quai Gustave-Ador. C’est un peu la carte postale de Genève: le lac, le jet d’eau, les parcs et la verdure tout autour.

 

Si je plantais un arbre à Genève, ce serait…
Un platane à la place des Grottes, à côté de mon banc (celui de la question ci-dessous). Symboliquement, c’est un arbre qui me parle beaucoup. Cela fait penser à l’eau, c’est un symbole de vie. 

 

Si j’avais une baguette magique (à Genève), je ferais ?
Je ferais disparaître le trafic et je construirais des crèches.

 

Le banc genevois où j’aime m’asseoir ?
Sur la place des Grottes pour observer les gens et sentir la vie qui vibre. Sous l’ombre de mon platane…

 

Sur ma carte postale envoyée depuis Genève, j’écris…
“Salutations de Genève, une ville agréable à vivre. Eleni”

 

Post tenebras lux (ndlr: après les ténèbres la lumière), ma devise pour Genève serait plutôt…
Les ténèbres et la lumière, c’est trop clivant. Il y a de tout à Genève. La première chose qui m’est venue à l’esprit est une citation de Carl Gustav Jung: “La vie nécessite pour son épanouissement non pas de la perfection, mais de la plénitude.” Cela me parle comme psychiatre. Puis, j’ai pensé à une seconde phrase de Platon: “Donne et tu recevras.”

Portrait de Eleni, membre du Forum Citoyen de Genève
Suivez toute l'actualité du Forum Citoyen sur

en partenariat avec

Initié par le département du territoire, le Forum Citoyen de Genève est mis en place en collaboration avec l’Université de Genève