PortraiTs des 30

Giorgio, membre du Forum Citoyen

L'interview-portrait de Giorgio

Prénom : Giorgio

Âge : 52 ans

Lieu de résidence : Troinex

Profession : Directeur d’une entreprise privée.

Présentez-vous

 

En trois adjectifs ? 
Engagé – dans la vie sociale et humanitaire; précis – j’aime l’ordre et la précision; passionné des belles choses – les voyages, le vin, la cuisine.

 

Quand on entre chez moi, il y a ?
De la lumière, de la chaleur, des parfums d’Italie; des odeurs de cuisine et de convivialité.

 

Je ne peux pas passer une semaine sans ?
Lire un livre. Je ne me souviens pas d’une semaine sans lire quelque chose. En ce moment, je lis deux livres : un essai de politique internationale et un livre d’Andrea Camilleri, un excellent auteur sicilien.

 

Auto ou moto ?
À choix, auto. Mais si je peux et quand je peux, je dirai: vélo. Pour le sport et pour la vie de tous les jours.

 

L’endroit où je suis le mieux ?
Chez moi avec ma famille et mes amis, à la maison.

 

 

Parlez-nous du Canton de Genève

 

Si j’étais un quartier, je serais ?
Troinex. Car c’est un village entre ville et campagne, c’est tranquille et international et qu’il y a beaucoup d’espace pour le sport et la nature.

 

Ce que je préfère dans notre canton ?
L’ouverture, la culture et la diversité. Trois choses que j’apprécie depuis huit ans que je vis ici.

 

Mon pire cauchemar ?
La mobilité et la circulation. Genève construit beaucoup de logements et de nouveaux quartiers, ce qui est très bien. Mais nous devons prendre la mobilité et la circulation en compte. Certaines routes sont vieilles de cent ans. Il faudrait lancer des chantiers dans ce secteur également pour les rendre plus modernes, mais aussi renforcer et diversifier les services de transports publics et la mobilité douce. On pourrait, par exemple, avoir plus de bus, de trams, de parkings hors la ville pour le covoiturage, de pistes cyclables et d’aides publiques pour les vélos électriques…je suis un fan de vélo!

 

Mon meilleur souvenir ?
Ma première Course de l’Escalade. Au 3e tour du parcours, des personnes m’ont encouragé en criant “Giorgio, Giorgio…” C’était une vraie fête.

 

Ma saison préférée ?
Je suis Italien: l’été.

 

Si Genève n’avait qu’une seule rue, ce serait ?
Quai Gustave-Ador, le long du lac.

 

Si je plantais un arbre à Genève, ce serait…
Un cèdre du Liban au cœur de la Vieille-Ville de Genève: un symbole de longévité et de paix.

 

Si j’avais une baguette magique (à Genève), je ferais ?
J’ai eu la chance d’acheter une maison. Mais je sais que le plus grand problème à Genève est celui du logement. Avec ma baguette magique, j’enlèverai donc un zéro à tous les loyers et prix des biens immobiliers.

 

Le banc genevois où j’aime m’asseoir ?
À Hermance, dans les jardins face au Lac.

 

Sur ma carte postale envoyée depuis Genève, j’écris…
“Salut, du pays de la fondue, du chocolat et de l’argent.”

 

Post tenebras lux (ndlr: après les ténèbres la lumière), ma devise pour Genève serait plutôt…
Per aspera ad astra. C’est un dicton romain en latin qui signifie: par les sentiers difficiles jusqu’aux étoiles. Genève doit faire des choix difficiles pour l’avenir, mais nécessaires, surtout après la covid. Nous devons être courageu·x·ses. Heureusement, 2020 nous a poussés à beaucoup réfléchir sur notre mode de vie. C’est une chance pour le Forum citoyen. Je suis persuadé que s’il avait eu lieu en 2019, nos réflexions seraient déjà obsolètes.

Portrait de Giorgio, membre du Forum Citoyen de Genève
Suivez toute l'actualité du Forum Citoyen sur

en partenariat avec

Initié par le département du territoire, le Forum Citoyen de Genève est mis en place en collaboration avec l’Université de Genève